mercredi 18 avril 2007

Lionel Jospin ne comprend pas le projet de François Bayrou

Les critiques adressées à François Bayrou ne sont généralement pas fondées, et montrent juste une mauvaise volonté dans la compréhension de son projet.
Prenons le commentaire de Lionel Jospin, du dimanche 25 mars 2007 : son élection "créerait d'ailleurs sans majorité un véritable problème, une crise politique, et de toute façon, il vient de la droite, il n'y a aucune raison qu'il soit au second tour" (propos rapportés par l'AFP).
C’est fondamentalement incohérent : s’il est effectivement de droite, il aura une majorité (au moins UDF-UMP) ; s’il fait ce qu’il propose (je le vois mal faire autre chose, vu que c’est vraiment le cœur de sa campagne ; cette hypothèse a donc ma préférence), il faut sortir des modèles qui correspondent à la situation traditionnelle de la Ve République.
En effet, l’élection de François Bayrou « créerait une crise politique », elle déstabiliserait le système, et c’est bien normal, puisqu’il propose d’en changer ! Avec l’élection à la proportionnelle de la moitié des députés, la démocratie ne pourra plus fonctionner comme avant : il faudra vraiment écouter les Français, on ne pourra plus faire le Gouvernement d’un parti, qui ne représente jamais plus de 30-35% de la population. On sera donc amené à plus de compromis, ce qui devrait déboucher sur des réformes mieux acceptées, parce que perçues comme plus justes.

Aucun commentaire: