vendredi 16 septembre 2011

Pourquoi il faut voter à la primaire

La primaire socialiste et radicale pourrait laisser indifférents bien des électeurs, peu inspirés par le PS, et ne comptant pas voter pour lui à la présidentielle, au moins au premier tour.
Pourtant, il est de l'intérêt de chacun de se déplacer pour cette désignation : celui ou celle qui en sortira pourrait bien être le prochain président ou la prochaine présidente.
Même si vous prévoyez de voter contre le candidat ou la candidate PS quoi qu'il arrive, pourquoi refuser cette occasion de limiter la casse dans le cas où il ou elle sortirait tout de même victorieux-se ?
Et ce n'est pas la participation aux frais d'un euro qui doit être un obstacle : sachant qu'elle ne couvrira probablement pas les coûts d'organisation, elle ne peut être assimilée à un soutien.
C'est donc sans hériter qu'il faut aller voter les 9 et 16 octobre prochains.